• Le matriarcat en Bretagne !

    La Bretagne terre de matriarcat ... !!!

    En Bretagne, ce sont les femmes qui mènent !

    Pendant que les maris étaient en mer, ou à la guerre, ce sont elles qui tenaient les cordons de la bourse et qui gèrent les affaires d’où cette idée d’un matriarcat breton, d’une terre dirigée par des femmes.

    Eh bien, c’est un cliché, mais un cliché qui a tout de même une part de vérité… car la femme, en Bretagne, a souvent eu accès au pouvoir, au même titre que les hommes…

    Quoique !

    Un bon livre pour illustrer ce sujet.

    La Bretagne terre de matriarcat ... !!!

    En Bretagne continentale, jusqu’au XXème siècle, par le droit d’aînesse, le pouvoir se transmettait à l’aîné de la fratrie, garçon… ou fille !!!

    C’est ainsi que la célèbre Anne put devenir Duchesse de Bretagne.

    A l’époque moderne, les épouses bretonnes n’ont pas attendu le changement de la législation française pour conserver leur nom de jeune fille.

    C’était déjà la règle dans les relations sociales, sinon à l’état civil. Sans oublier non plus que c’est l’épouse Bigouden qui dirige d’une main de fer le foyer familial Breton.

    On retrouve des vestiges comparables dans l’ancien droit coutumier Basque : mariage à l’essai (concubinage), qui provoquait la colère des curés, la propriété immobilière et foncière se transmet exclusivement de mère en fille. Seul le bétail se transmet de père en fils.


    32 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique