• Alors que nous avions visité l'Aven d'Orgnac

    L'aven Marzal ... !

    ICI

    Nous allons parler maintenant de l’aven de Marzal

    Première partie

    L'aven Marzal ... !

    La découverte

    Le Site de l’Aven de Marzal se situe à quelques kilomètres des célèbres gorges de l’Ardèche. Elle se caractérisent par une profondeur de plus de 200 mètres sur 35 km de long au milieu desquelles on peut trouver une curiosité géologique remarquable : le Pont d’Arc .

    L'aven Marzal ... !

    L'aven Marzal ... !

    Le nom de Marzal, donné à ce qui était alors connu comme « l’Aven de la Barthe ».

    Il a pour origine le surnom d’un Garde-chasse qui avait été tué par un braconnier en 1812. Ce dernier avait jeté son corps ainsi que son chien dans le gouffre.

    L'aven Marzal ... !

    Le berger qui accompagnait le braconnier alla tout raconter à la gendarmerie quelques jours plus tard et on récupéra le corps à 15 mètres de profondeur dans la première partie de l’Aven.

    Visite de l'Aven

    Inutile de vous dire que nous avions confié Poux Ronchon (qui en avait déjà plein les pompes) et Ellen à la tata en 1998.

    L'aven Marzal ... !

    Le lieu est accidenté, et avec une gamine de 8 ans, ce n'était pas prudent.

    Il s’agit d’une visite commentée par un guide (50 min.).

    La température constante: 10 - 13 °C, alors il fait prévoir un vêtement chaud.

    Pour effectuer cette visite, il faut être sportif et entraîné. Elle s’effectue à pied et comprend 380 marches pour descendre et 361 pour remonter.

    Une fois les explications données sur sa découverte et son aménagement à l’entrée par le guide, nous pénétrons dans l’Aven proprement dit.

    L’accès se fait par son orifice naturel dans sa partie « Aven » (mot d’origine celte signifiant puits naturel).

    L'aven Marzal ... ! (1ère partie)

    Pierre AGERON

    L'aven Marzal ... !

    et son équipe ont réalisé un escalier « sur mesure », de façon à épouser au mieux les parois de la cavité en préservant ses concrétions. 

    L'aven Marzal ... !

    L'aven Marzal ... ! (1ère partie)

    L'aven Marzal ... !

    L'aven Marzal ... !

    L'aven Marzal ... !

    L'aven Marzal ... !

    Au cours de cette descente saisissante, nous surplombons d’une hauteur de près de 40 mètres la « Salle du Tombeau »,

    L'aven Marzal ... !

    Échelle de spéléologie restée à l'entré du puits de l'aven

    L'aven Marzal ... ! (1ère partie)

    L'aven Marzal ... ! (1ère partie)

    et je vous promets que vous vous en souviendrez longtemps !

    La Grande Salle

    Arrivés sur le plancher de la grande salle.

    L'aven Marzal ... !

    Il s’agit de la salle la plus spacieuse qui est comparable par son volume à la cathédrale de Paris.

    L'aven Marzal ... !Une gigantesque cascade de stalactites émerveille les visiteurs et les couleurs varient à l’infini. Du brun sombre dû au passage de l’eau dans les couches d’oxyde de fer au blanc neigeux de la calcite pure.

    La découverte de cette salle débute par un son et lumière particulièrement émouvant, créé aujourd’hui, avec la chanson de la voix pure et cristalline de Nicole Rieu, interprétant « La Goutte d’Eau. 

    A demain pour la suite 

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    18 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires