• Le barrage de la Rance - 5ème partie ... !!!

     Nous nous sommes quittés au cimetière marin de Quelmer, non loin de La passagère.

    Le barrage de la Rance - 3ème partie ... !!!

    L'anse de la Passagère

    Le barrage de la Rance - 5ème partie ... !!!

    Le barrage de la Rance - 5ème partie ... !!!

    Ce hameau (Quelmer) prolongé par une petite plage de sable doré

    Le barrage de la Rance - 5ème partie ... !!!

    Le barrage de la Rance - 5ème partie ... !!!

    (mais où il est interdit de se baigner en raison des courants violents : nous sommes très près du barrage) doit son nom au bateau qui, dans le passé, permettait de faire la traversée vers Jouvente ou La Richardais.

    La cale de la passagère

    Le barrage de la Rance - 5ème partie ... !!!

    Le barrage de la Rance - 5ème partie ... !!!

    Cet endroit fut le théâtre d'un sanglant fait-divers à l'époque où le passage se faisait encore en barque : honnêtes gens et paisibles promeneurs utilisaient ce moyen de traversée mais ... certains malfrats louaient également les services du préposé.

    C’est ici à la passagère que transitaient les contrebandiers, les émigrés, les déserteurs et à l’époque trouble de la révolution française, les royalistes.

    Jusqu'alors, Carré, le passeur de l'époque, n'eut jamais d'ennuis car étant d'une grande discrétion.

    Un soir néanmoins, entendant des bruits suspects aux abords de la cale, il surprit deux hommes transportant un sac dont l'aspect paraissait cacher une forme humaine.

    Voulant intervenir et s'avançant vers les hommes, il les perdit soudainement de vue, un épais nuage cachant la lune à ce moment. Il rentra alors chez lui.

    Le lendemain, un premier passager voulant louer les services de Carré, s'étonna de son absence. C'est en entrant dans la maison de celui-ci qu'il découvrit l'ampleur du drame : le passeur, son épouse et six de leurs filles gisaient, égorgées ! La septième, réussissant à se cacher, eut la vie sauve.

    Ces meurtres ne furent jamais élucidés ... Depuis lors, cette jolie petite plage a été rebaptisée : elle s'appelle désormais Anse de l'Egorgerie. 

    Le barrage de la Rance - 5ème partie ... !!!

    Le barrage de la Rance - 5ème partie ... !!!

    Le calme bucolique qui règne à cet endroit ne laisse rien présager de ce qui s'y est déroulé !

    La maison du Commandant Charcot

    Le barrage de la Rance - 5ème partie ... !!!

    La maison en pierre du Commandant Charcot s’avance sur la Rance.

    De son repaire, il pouvait surveiller le chantier naval situé sur l'autre rive où des ouvriers réparaient son navire, le Pourquoi-Pas ? IV à chacun de ses retours au pays.

    Le barrage de la Rance - 5ème partie ... !!!

    Le barrage de la Rance - 5ème partie ... !!!

    Le barrage de la Rance - 5ème partie ... !!!

    Aujourd'hui, les arbres plantés par ses successeurs masquent de plus en plus la haute stature de l'édifice qui tente désormais de se fondre dans la végétation.

    Le barrage de la Rance - 5ème partie ... !!!

    Le Commandant Charcot,

    Le barrage de la Rance - 5ème partie ... !!!

    né le 15 juillet 1867, navigateur et scientifique du début du siècle aimait venir ici se reposer de ses voyages.

    Hélas, en septembre 1936, de retour du Groenland, où il est allé livrer du matériel scientifique à la mission de Paul-Émile Victor qui vient de traverser l'INLANDSIS en 50 jours, après avoir rempli une mission de sondage, le Pourquoi Pas ? IV

    Le barrage de la Rance - 5ème partie ... !!!

    fait une escale à Reykjavík le 3 septembre pour réparer la chaudière du bateau. Ils repartent le 15 septembre pour Saint-Malo, mais le bateau est pris le 16 septembre dans une violente tempête cyclonique et coule corps et biens sur les récifs d'Alftanes vers 5h30.

    Le barrage de la Rance - 5ème partie ... !!!

    Le bilan est de 23 morts, 17 disparus et un seul survivant : le maître timonier Eugène Gonidec, originaire de Douarnenez

    Le barrage de la Rance - 5ème partie ... !!!

    et surnommé Pingouin. Il racontera que le commandant Charcot, comprenant la destruction inévitable du Pourquoi.Pas IV sur les récifs, libéra de sa cage une mouette (Rita) qui était la mascotte du bord. Le docteur Charcot,

    Le barrage de la Rance - 5ème partie ... !!!

    avec à ses côtés le commandant, officier des équipages de 1ère classe Le Conniat et le maître principal pilote de la flotte Floury, restèrent à bord et coulèrent avec le navire, selon les plus pures traditions de la marine.

    Jean-Baptiste Charcot, mort en mer, mais dont le corps est retrouvé, est enterré à Paris au cimetière de Montmartre, le 12 octobre 1936 après des funérailles nationales qui se déroulèrent à la cathédrale Notre-Dame de Paris.

    Le barrage de la Rance - 5ème partie ... !!!

    Le barrage de la Rance - 5ème partie ... !!!

    A demain pour la suite de notre croisière sur la Rance

    « Blagounettes du lundi ... !!!Blagounettes du mardi ... !!! »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    27
    Lundi 29 Juin 2015 à 23:22

    L'anse de l'égorgerie a un nom qui fait froid dans le dos !! quelle terrible histoire...merci de nous raconter l'histoire de Charcot et celle de la Rance...Le tout avec de belles photos...toujours intéressants tes billets...grosses bises chaudes, et bonne semaine..

    26
    Lundi 29 Juin 2015 à 22:52

    Je ne sais pas trop mais c'est peut-être le Charcot  que tte la psy connait ?

    Comme tu dis tous aux abris demain !!

    Bisous ,bisous bonne nuit ZAZA !

    25
    Lundi 29 Juin 2015 à 22:03

    Bonsoir,

    Voilà une belle suite avec ses belles photos et ce récit merveilleux qui nous délivre les horreurs du passé avec cette tragédie macabre du passeur sa famille (- 1)  

    En attente de la suite .......

    Bonne soirée

    amitiés

    24
    Lundi 29 Juin 2015 à 20:35

    Très belle ta suite, c'est un plaisir

    23
    Lundi 29 Juin 2015 à 20:18

    Au risque de me répéter je me régale de ta façon de nous conter tout ce qui touche au barrage de la Rance. Comme d'hab tes photos sont très belles et instructives. Bisous

    22
    dhelicat
    Lundi 29 Juin 2015 à 19:26
    triste histoire mais tu racontes bien eg les paysages sont tres beaux! je suis clouee au lit avec une pharyngite plus ou moins infectee a cause du diàbete trop de tension hier qd le medecin est venu et aujourdhui je tousse mouche et eternue a tout va bref jne redite de ce que javais a Hambourg mais avec la temperature exterieure jexplose, bisous et bonne soiree
    21
    Lundi 29 Juin 2015 à 19:17
    FéeLaure

    Triste histoire :(

    Belle soirée Zaza & bisous

    20
    Lundi 29 Juin 2015 à 17:37

    Bisous chaleureux et tropicaux ma chère Zaza et salut à tout ton petit monde le l'île et de la Bretagne réunis...

    Comme toujours superbes photographies et beau reportage avec anecdote sanglante et la tragédie maritime du Pourquoi pas du commandant Charcot...

    Maintenant je comprends mieux les conteurs bretons qui savent trouver dans tous les recoins du pays une histoire vraie ou une légende, sous chaque pierre et dans la forêt l'inspiration créatrice pour leurs récits...

    Merci de ce partage ma chère Zaza...

    19
    Lundi 29 Juin 2015 à 16:19

    Belle croisière le long de la Rance....je connais surtout le barrage pour avoir roulé dessus....yes

    Pour rebondir sur le commandant Charcot, cette belle stèle hommage près de la tour  Solidor à St Malo

    Bonne soirée

    18
    Lundi 29 Juin 2015 à 16:07

    bonjour de belles photos nous sommes toutes les 2 a présenter un article sur la bretagne mais a notre manière jspr que tu va bien bonne après midi bise

    17
    Lundi 29 Juin 2015 à 15:47

    Bonjour Zaza comme tu racontes "bien" merci à demain pour la suite ! bonne semaine bisous !

    16
    Lundi 29 Juin 2015 à 14:57

    ...quelles tragédies sur terre et sur mer mais la vie continue...la preuve, cette agréable croisière!

    Bisous du jour de Mireille du Sablon

    15
    Lundi 29 Juin 2015 à 14:54

    J'irai bien tremper mes pieds ét le reste aujourd'hui 

    bises

    14
    Lundi 29 Juin 2015 à 13:36

     trés beau reportage 

     rafraichissant ausi 

     comme tu le dis  nous sommes aux abris  , même les poules 

     

    et je pense à la belle Rita  délivrée , et qui   à du planer  au dessus du voilier 

     bonne journée Zaza 

     @ kénavo   dans le  soleil

    13
    Lundi 29 Juin 2015 à 12:34

    bonjour, voilà une balade au fil de l'eau qu'il me plairait de faire, je te souhaite une bonne journée, bisous

    12
    Lundi 29 Juin 2015 à 12:25

    coucou

    BEAUX TABLEAUX DE WILLEM HAENRAETS
    bonne journée , nous montons jusqu'à 41 ° jeudi ,ouh !!!!!!
    un peu de fraicheur avec cette image ?

    bisoussssssssssssss

    11
    Lundi 29 Juin 2015 à 10:57

    Merci pour cette petite page maritime!

    Fait chaud !!!!!

    Bonne semaine

    10
    Lundi 29 Juin 2015 à 10:56

    Même si ce n'est pas gai , c'est intéressant  , je suis à l'ombre tu t'en doute avec une peau de rousse , bonne journée et merci de nous instruire  bises

     bonne semaine

    9
    Lundi 29 Juin 2015 à 10:04
    rené jeanine

    merci Zaza pour ce beau réci, une belle croisière, des superbes images, un fait divers avec la tragédie de la famille du passeur, et de l'histoire avec le commandant Charcot , de bien belles choses en suivant la Rance, bonne semaine et grosses bises

    8
    Lundi 29 Juin 2015 à 09:54
    Claudine/canelle

    Bonjour Zaza

    Merci pour tous ces renseignements, dont j' ignorais tout !!!

    Belles photos pour un beau reportage !!

    Bises 

    7
    Lundi 29 Juin 2015 à 09:15

    bonjour Zaza , oui superbes photos  quand on cliques  j'aime en grand 16/9ième  et que de beaux paysages  et de l'histoire !!! et ...

    gros bisous belle journée A+

    6
    Lundi 29 Juin 2015 à 09:07
    Roguidine

    Bonjour Zaza,

    Hé bien il s'en est passé à la Rance !!!

    macabre découverte, remarque les infos

    ne nous donnent pas de meilleures nouvelles !!!!

    Passe une bonne journée chaude, bises

    5
    Lundi 29 Juin 2015 à 08:52

    Une promenade semée d'histoires pas toujours gaies ! Heureusement que l'eau a coulé depuis ce temps,mais avec les noms de ces lieux , il est difficile d'oublier le passé! Bises

    4
    Lundi 29 Juin 2015 à 08:51

    merci pour cette belle promenade

    bon lundi, Zaza

    bisous

    3
    Lundi 29 Juin 2015 à 08:46

    l'égorgerie non mais ils pourraient changer le nom , quelle horreur ce fait divers !

    2
    Lundi 29 Juin 2015 à 08:07

    L'histoire du passeur et de sa famille est horrible.

    Merci pour tes images et les suites de cette croisière.

    Bisous et douce journée.

    1
    Lundi 29 Juin 2015 à 06:57

    salut

    c'est vraiment affreux ce qui est arrivé au passeur et à sa famille

    bonne journée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :