• Flamberge au vent

     

    Un prix scolaire décerné à mon papa

     

    pour son certificat d'étude.

     

    Tellement lu et manipulé par des mains enfantines

    flamberge-au-vent-0932.JPG

     

    Première partie

     

    Cantaloube dit la Colombe

     

    Chapitre premier


    Dans lequel le lecteur fait connaissance

    Avec quelques hommes d’épée pauvres

    Mais malhonnêtes


    Il y a cent cinquante ans, Paris était totalement privé de becs de gaz, de bitume et de pavés en bois, ce qui rendait la circulation fort difficile, surtout le soir, et encore plus la nuit, quand la lune se refusait à sortir de son château de nuages.


    Pourtant, on se hasardait encore malgré tout sur le pavé du roi, une fois le couvre-feu, sonné, seulement il fallait avoir soin de se munir d’une lanterne et d’une épée, pour éviter de se rompre le cou, ou d’avoir la gorge coupée, accidents qui interrompent souvent et pour longtemps les plus belles carrières.


    Or, le 4 février 1732, à 9 heure 36 minutes du soir, par une pluie battante, deux hommes enveloppés de grands manteaux  et de grands chapeaux ruisselants d’eau du ciel, bottés, et armés jusqu’aux dents semblaient rechercher à l’aide d’une petite lanterne une maison, rue de l’Arbre.

     

    Numeriser0005.jpg

    La rue de l’Arbre, l’une des plus belles de l’époque, pouvait mesurer cinq ou six mètres de largeur.

     

    Bordée de bonnes et vieilles maisons, datant d’au moins Louis le Onzième, ce gracieux souverains qui avait fait de la pendaison une institution d’Etat.


    On remarquait dans cette rue à la mode, une grande quantité d’hôtelleries, d’auberges, de tripots, toutes maisons recommandables, à s’en rapporter aux magnifiques enseignes qui flamboyaient sur les plaques de tôle.


    Le Chien qui pleure, souriait au Roi Midas, son voisin d’en face, tandis que Le Sultan de Numidie semblait narguer Le Tambourin d’argent qui lui-même faisait la nique au Grand Saint Georges.


    Nos deux hommes s’en allaient donc tranquillement, éclairant des furtifs rayons de leur lanterne chacune des portes qu’ils rencontraient. Ils s’arrêtaient devant elles un instant, puis après un court examen, repartaient, stoïques, sous les torrents que vomissaient les implacables gouttières.


    Il n’y avait plus qu’une maison à explorer et nos deux seigneurs aux manteaux auraient terminé leur tâche. La lanterne fut promenée le long de la porte. Un double cri de joie retentit.

    -     As- tu vu ?

    -     J’ai vu.

    -     Tu as vu les grelots ?

    -     Oui.

    -     Tu as vu la marmotte ?

    -     Oui

    -     Tapons alors, Pepe.

    -     Tapons, monsou le baron.

     

    Numeriser0006.jpg


    Et ils tapèrent. Ils soulevèrent un ravissant marteau en fer forgé qui ferait aujourd’hui la joie d’un antiquaire. Cela représentait un bonnet de fou, criblé de grelots, et s’accrochant à une marmotte terminée par une grimaçante et malicieuse petite figure.


    Les hommes aux manteaux et à la lanterne tapèrent longuement.

    Enfin des pas traînèrent dans l’allée et une voix féminine éraillée cria à travers la porte :

    -     Passez votre chemin, soudards, tire-laines, malandrins !

    -     Pardon, madame, répliqua avec affabilité celui de nos deux personnages

          qu’on avait appelé « mousou le baron », pardon, nous sommes attendus.

    -     Votre nom alors ?

    -     Monsieur des Haudriettes.

    -     C’est bon, mais vous n’êtes pas seul !

    -     Je n’ai avec moi que mon fidèle valet Pepe Pippo.

    -     Maintenant il faut me donner le mot de passe.

    -     Le petit oiseau ne chantera plus.

    -     Pourquoi est-il allé seul au bois ?

    -     Pour voir sa bonne amie, la lune.

    -     Allons, c’est bien vous; attendez un instant, je vais ouvrir.


    Numeriser0007.jpg

     

     

    A DEMAIN POUR LA SUITE

    « Blagounettes du jeudi....!!!!!Humour du vendredi...!!!!! »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    32
    Vendredi 9 Octobre 2020 à 13:55
    Renée

    le début est très prometteur juste dommage que je ne puisse faute de temps le lire en entier. Bisous Zaza merci de l'avoir signalé. Ton Papa écrivait très bien

    31
    Vendredi 19 Novembre 2010 à 06:21
    Coucou

    Gros problème d'écran ...
    Bonne fin de semaine ! Bisoux +++


    30
    pat
    Vendredi 19 Novembre 2010 à 05:26
    pat

    hello a voir l'etat lu et relu j'aspire la fin de l'histoire bonne journee bisous

    29
    Jeudi 18 Novembre 2010 à 23:36
    tiot

    Bonjour,
    Le blog du mineur en balade n'existe plus
    Il a été remplacé par " société à la dérive "
    Ce blog reprend les aventures de Tiot et Tiotte que diffusait le mineur en balade
    Vous pouvez le visiter à l'adresse
    http://tiot.over-blog.com
    A bientôt sur le nouveau site
    Bonne soirée

    28
    Jeudi 18 Novembre 2010 à 22:24
    catcent

    Ça prend toi pour me faire lire ;-))  Un tres bon début le livre de ton papa.

    Bisous ZAZA à demain bye

    27
    Jeudi 18 Novembre 2010 à 21:04
    CLDF

    Moi c'est le bouquin de cuisine de ma grand-mère que je conserve précieusement!

    Bisouilles et bonne soirée.

    Caroline

    26
    Jeudi 18 Novembre 2010 à 20:50
    Gabian

    Elle se présente bien l'histoire de Flamberge...Les illustratiions sont celles du livre?

    Je reviendrai pour la suite....

    Bonne soirée

    25
    FLB
    Jeudi 18 Novembre 2010 à 20:44
    FLB

    Ben....c'était hier, justement le beaujolais nouveau, en avant première chez des amis !!

    Couché(e)s à 2h00 !!!

    24
    Jeudi 18 Novembre 2010 à 20:26
    Arlette

    J'adore les histoires et celles-ci me plaît bien Zaza...J'en ai quelques uns des vieux livres mais très abimés..douce soiréé ma Zaza bisous

    23
    Jeudi 18 Novembre 2010 à 20:17
    dany  sailly

    VITE DEMAIN  VITE VITE  TROP BIEN   BIG BISES

    amitié

    22
    FLB
    Jeudi 18 Novembre 2010 à 20:09
    FLB

    Une conspiration ?

    C'est vilain ça !

    Bises, dodo de bonne heure ce soir, dure soirée hier !!!

    21
    Jeudi 18 Novembre 2010 à 20:08
    p'tite fée nougat

    on voit qu'il a vécu ce livre... génial le mot de passe!

    20
    Jeudi 18 Novembre 2010 à 19:17
    jerome

    eh bien, quand je bloguerai aussi bien, il fera plus chaud qu'aujourd'hui !

    c'est rudement bien fait tout ça ! bonne suite , et vive nous ! jebo

    19
    Jeudi 18 Novembre 2010 à 19:07
    Phili bert

    Un précieux cadeau qui a dû être manipulé maintes et maintes fois!

    18
    Jeudi 18 Novembre 2010 à 18:23
    sucre d'orge

    Petit coucou du jour...Bisous...

    17
    geo
    Jeudi 18 Novembre 2010 à 18:12
    geo

    bonsoir ZAZA

    ouahhh!! l'est drôlement défréchi le pauvre...

    c'est vrai les prix du certif' à l'époque était un évènement

    cela permettait de valoriser l'enfant...imagine a 14 ans un prix...

    j'ai de tels bouquins chez moi..

    amicalement

    16
    Jeudi 18 Novembre 2010 à 17:45
    Nettoue

    Rh^$aaalala, je nen ai pas manqué une syllabe, un vieux bouquin rapiècé comme je les aime.

    merci ma chère belle Zaza !

    Que du bonheur et des bisousclics

    15
    Jeudi 18 Novembre 2010 à 17:19
    Pascale

    Que de souvenirs ! A demain ma Zaza.

    14
    Jeudi 18 Novembre 2010 à 16:58
    moqueplet

    tu t'es arrêté au bon moment,et alors, ......la suite sera pour demain....bel après midi

    13
    Jeudi 18 Novembre 2010 à 16:47
    virjaja

    a demain alors!!! j'aime ces vieux livres qui ont une histoire.

    12
    Jeudi 18 Novembre 2010 à 16:01
    Anne Bilou

    bonjour zaza

    ah comme toi je suis heureuse d'avoir conservé des livres de ma grand-mère (et oui plein de collant mais j'y prend soin tu sais ) comme toi mon papa a gagné un concours, en espagne dans les années 60 comme "meilleur carrosier" beh j'ai pas honte du tout de dire que ça me rend plein de fièrté

    tout gros bisous zaza passe une bonne après midi

    11
    Jeudi 18 Novembre 2010 à 15:22
    fanfan

    C'est presque un BD ancienne avec ces images!

    Je viendrai donc voir la suite ! Bisous

    10
    Jeudi 18 Novembre 2010 à 14:16
    Anne d'Amico

    Mmmmm!!! Un complot?? J'adore!!

    bisous Zaza et à demain!

    9
    Jeudi 18 Novembre 2010 à 14:06
    Quichottine

    Ce livre et les illustrations me plaisent infiniment !

    Merci, Zaza, pour ce partage.

     

    Bisous et bon après-midi.

    8
    Jeudi 18 Novembre 2010 à 14:02
    SONYA

    oh la la un précieux souvenir Zaza

    c'est sous un ciel pluvieux que je te souhaite une bon jeudi.

    ça va va mieux pour moi  aujourd'hui.

    gros bisous 

    7
    Jeudi 18 Novembre 2010 à 12:40
    Maedes

    Ohhh un livre juste comme je les aime!!!!!!!!!!!!!!!!!

    6
    Jeudi 18 Novembre 2010 à 11:57
    zip de zoup Marine

    Serait-ce un piège, cette porte à la marmotte et au bonnet de fou ? De quel côté ?
    On verra Zaza

     

    Biz biz bizzzzz

    5
    Jeudi 18 Novembre 2010 à 11:44
    michaeline

    bonne journée!!!

    4
    Jeudi 18 Novembre 2010 à 10:27
    FRANCOISE

    J'attends donc la suite pour demain, mais je ne pensse pas que ce sera la fin !Bises. FRANCOISE

    3
    Jeudi 18 Novembre 2010 à 10:14
    marine-over

    bonne journée bisous

    2
    Jeudi 18 Novembre 2010 à 09:47
    Monelle

    Quelle chance d'avoir de tels souvenirs... les hasards de la vie font que je n'en ai plus !

    Bonne journée - gros bisous

    1
    Jeudi 18 Novembre 2010 à 09:30
    l'Angevine

    mon homme aussi il possède un très ancien livre de son grand-père,dans l'état qu'il est,je l'ai mis dans la bibliothèque à vue d'oeil

    passe d'agréables moments et bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :