• AVEL VRASS ... !!! - 2/2

    Les origines d'Avel !

    AVEL VRASS ... !!!

    - Vent en breton -

    Le lendemain et les jours suivants, elle lui réclame plusieurs fois :
    - « Fais encore frissonner les épis d'oyats, comme tu sais le faire. » Et lui, il lève la tête vers les touffes vertes d'oyats et soupire, soupire ...

    AVEL VRASS ... !!! - 2/2

    Mais, une fois, distrait par la belle aguicheuse et plongé dans la mélancolie, il regarde droit devant lui, les yeux fixés sur le lointain brumeux. Son soupir fait onduler l’herbe rase de la dune,

    AVEL VRASS ... !!! - 2/2

    danser les œillets marins

    AVEL VRASS ... !!! - 2/2

    et les chatons de queues-de-lièvres très proches,

    AVEL VRASS ... !!! - 2/2

    poussant sur la dune.

    La belle se dresse sur ses coudes, ouvre des grands yeux et s’exclame:

    - « C’est toi qui vient de faire ça ? Mais, c’est très joli, ça me plaît beaucoup. Il faudra le refaire bien souvent. »

    A chacune de ses nouvelles visites, elle lui demande de faire frissonner les épis d'oyats, onduler l’herbe rase de la dune, de faire danser les œillets marins et les chatons de queues-de-lièvres.

    Elle ne se lasse pas du plaisir d’entendre et de voir toutes ses nouveautés. Mais le pauvre Avel vrass n’y a pas gagné grand-chose. 

    Bien sûr, elle a l’air un tout petit peu plus contente de le voir, un tout petit peu plus heureuse de sa présence près d’elle, mais il n’est toujours pas question de le suivre dans son palais de nuages et d’éther, ni de se laisser toucher et caresser.

    Si bien qu’un soir, juste avant de la quitter, un gros, gros soupir lui monte encore directement du cœur jusqu’aux lèvres.

    AVEL VRASS ... !!! - 2/2

    Mais comme il a la tête baissée, lourde et pleine de chagrin, son soupir ne fait pas chanter les épis d'oyats, onduler l’herbe rase de la dune, danser les œillets marins et les chatons de queues-de-lièvres.

    Doucement le soupir vient caresser la peau chaude du bras de la belle, monte doucement le long de son cou un peu moite, effleure son oreille et fait danser une mèche légère de ses cheveux.

    AVEL VRASS ... !!! - 2/2

    Et elle, sortant brusquement de la somnolence où la plonge la chaleur du soleil (et aussi, il faut bien le dire les plaintes répétitives de son soupirant ...) se dresse brusquement, assise et le regardant bien dans les yeux elle s’exclame:

    - « Mais c’est tout à fait agréable ce que tu viens de me faire là. Il faudra le refaire à chaque fois que tu reviens me voir parce que ça me plaît beaucoup. »

    C’est ainsi que, dorénavant, a chacune de ses visites, Avel vrass soupire, soupire, faisant frissonner les épis d'oyats, onduler l’herbe rase de la dune, danser les œillets marins et les chatons de queues-de-lièvres. et surtout caressant la peau chaude de la belle qui se dore au soleil, que tous ces soupirs frais et légers rafraîchissent et éventent en la faisant ronronner d’aise eu son du biniou.

    AVEL VRASS ... !!! - 2/2

    Mais il n'obtint jamais rien d’autre d’elle que des petits bruits de contentement, des sourires alanguis

    AVEL VRASS ... !!! - 2/2

    et des poses lascives si bien que, parfois il se fâche, devient violent, soufflant si fort qu’il arrache les épis d'oyats, brise les fleurs et tente de lui arracher la robe du corps mais la belle n’en a cure !

    Elle s’enfuit en riant

    AVEL VRASS ... !!! - 2/2

    et lui claque la porte de sa maison au nez. Il reste là, sur le seuil, comme un bêta, soufflant, soufflant pour faire claquer les volets, tentant d’arracher la cheminée et de faire mille vilenies.

    AVEL VRASS ... !!! - 2/2

    AVEL VRASS ... !!! - 2/2

    AVEL VRASS ... !!! - 2/2

    Bien sûr, le lendemain il est honteux et repentant de sa colère et revient tout calmé, heureux de lui caresser la peau de son souffle et d’entendre son rire et ses gémissements de bien-être.

    Vous me direz ! Tout ça s’est passé il y a bien, bien longtemps.

    Comment se fait-il que le vent (Avel) continue à souffler au jour d’aujourd’hui ?

    C’est qu' Avel vrass est éternel.

    AVEL VRASS ... !!! - 2/2

    Il a un cœur d’artichaut et de tous temps, il existe sur terre quelque part, dans l’une ou l’autre des régions du globe, une fille si belle ... si belle, qu’il ne peut s’empêcher de soupirer ... soupirer pour elle !

    AVEL VRASS ... !!! - 2/2

    « Blagounettes du jeudi ... !!!Blagounette du vendredi ... !!! »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    28
    Samedi 1er Août 2015 à 08:49

    Il y a beaucoup de jolies filles en Bretagne car le vent est toujours présent en douceur ou en violence.

    Beau samedi Zaza

    Bisous

    27
    Vendredi 31 Juillet 2015 à 07:53

    Le vent coquin

    Margot prend garde à ton jupon

    Une jolie histoire qui a inspiré Brassens il y a longtemps

    Tu l'as agréablement illustrée et contée. Merci 

    Bisous

     

     

    26
    Gil Zetbase
    Vendredi 31 Juillet 2015 à 03:51

    Superbes photos!

    Bon week-end!

    Photographe Gil Zetbase

     

    http://www.gilzetbase.com/

    25
    Jeudi 30 Juillet 2015 à 20:33

    coucou une bien belle légende jme bien les bigoudaines sexy des queues de lièvres c'est bizarre que nom jspr que sa va bonne soirée bise du berry

    24
    Jeudi 30 Juillet 2015 à 20:26
    Roguidine

    Bonsoir Zaza,

    Il est bien malicieux le vent Breton,

    mais jolie légende rêveuse .....

    Chez moi il a bien soufflé aujourd'hui, il décoiffe !!! lol

    Bonne soirée, bises

    23
    Jeudi 30 Juillet 2015 à 18:52

    ....je me disais bien que nous étions toutes sur la photo mais chut, personne ne s'en doute!

    Gros bisous du soir de Mireille du sablon

    22
    Jeudi 30 Juillet 2015 à 18:43

    Bonjour Zaza,

    une très belle légende joliment contée et superbement illustrée. BRAVO !

    Bises bien amicales.

    Henri.

    21
    Jeudi 30 Juillet 2015 à 17:48

    ah ce vent il est vraiment fripon

    20
    Jeudi 30 Juillet 2015 à 16:28
    rené jeanine

    très belle ta légende, éternel le vent, Avel, tantôt caressant, tantôt violent merci Zaza, bonne fin de semaine, bises

    19
    monica breiz
    Jeudi 30 Juillet 2015 à 14:40
    Grand vent qui nous fait souvent
    raser les murs
    belle histoire aussi

    calme aujourdhui et soleil
    bises

    Kenavo
    18
    Jeudi 30 Juillet 2015 à 13:33

    Merci 

    bon après midi

    17
    Jeudi 30 Juillet 2015 à 13:23

    Bonjour Zaza !

    En fait, c’est un grand coquin ce vent !

    Il en fait soupirer plus d’une ! 

     

    Bonne journée !

    Pierre

                     http://rotpier.over-blog.com

     

     

    16
    Jeudi 30 Juillet 2015 à 13:07

    Quelle jolie histoire, tu sais si bien la raconter.

    Avel a arrêter de souffler sur Amiens, ou juste un tout petit peu pour faire frémir les feuilles tout là-haut des arbres. Aucune jolie fille à Amiens ? ben pis moi alors ??? he

    Bravo et gros bisous ma Zaza

    Annick

    15
    Jeudi 30 Juillet 2015 à 12:46

    beau texte superbement illustré par les photos. gros bisous ma Zaza. cathy

    14
    Jeudi 30 Juillet 2015 à 11:37

    Et j'apprécie beaucoup de voir la flore du bord de mer citée, moi qui ne sait jamais nommer les plantes !

    13
    Jeudi 30 Juillet 2015 à 11:36

    Bonjour Zaza. Ravie de connaître l'histoire d'Avel l'amoureux transi, qui, évidemment, ne peut avoir d'humour dans son souffle, mais le conte, si smile ! Bravo, bizzz.

    12
    Jeudi 30 Juillet 2015 à 11:25

    Pauvre vent... mais que l'histoire est belle, Zaza !

    J'adore !

    Passe une douce journée. Bisous.

    11
    Jeudi 30 Juillet 2015 à 10:29

    elle est cruelle avec le bel Avel (j'peux pas m’empêcher) merci pour ce conte

    @ +

    10
    Jeudi 30 Juillet 2015 à 10:11

    C'est quand même une drôle d'allumeuse !!!!

    9
    Jeudi 30 Juillet 2015 à 10:04

    Bonjour Zaza,

    Belle légende bretonne, merci pour le texte et sa décoration .

    Bonne journée

    amitiés

    8
    Jeudi 30 Juillet 2015 à 09:59

    Superbe dernière photo !!!lol!

    Biz et bonne journée ZAZA !

    7
    Jeudi 30 Juillet 2015 à 09:38

    superbe

    belle journée, Zaza

    bisous

    6
    Jeudi 30 Juillet 2015 à 09:29

    Merci pour ce partage.

    Bises de ROMY

    5
    Jeudi 30 Juillet 2015 à 08:33

    Bonjour

     Comment va tu ?

     J'espère que tu vas passer

     Une bonne journée ,moi je vais rêver de ce conte !!

     C'est avec un grand plaisir

     Et du fond de mon Cœur

     Que je viens te souhaiter

     Un excellent jeudi.

     Prend bien soin de toi,

     grosses bises,amicales 

    4
    Jeudi 30 Juillet 2015 à 08:13

    Quelle belle inspiration cet "Avel" ...

    Bon jeudi Zaza gros bisous Rozy

    3
    Jeudi 30 Juillet 2015 à 08:11
    Claudine/canelle

    Que c'est beau Non??

    j'aime ces légendes comme une gamine ...sourires 

    Merci Zaza

    Bises

    2
    Jeudi 30 Juillet 2015 à 07:08

    ça y est tout est redevenu comme avant, j'ai pu lire ta page sans énervement ce matin, parfois je suis aussi comme "Avel"....happy...passe une bien agréable journée

    1
    Jeudi 30 Juillet 2015 à 07:08
    loulou le filou

    Tu as le vent en poupe...

    Ici le Mistral souffle et ça brûle...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :